Kast croit dans les chances de l’Estonie

21 April 2012

Estonie Qualifications Eurobasket Women 2013

Valeria Kast pense que la possibilité de jouer des nations puissantes du basket féminin lors du Tournoi de Qualification pour l'EuroBasket Women, après la suppression de la Division B, améliorera le niveau des basketteuses en Estonie.

 

Le basketball féminin en Estonie s'améliore, lentement mais surement, selon Valeria Kast, l'intérieure de l'équipe nationale.

De plus elle a la conviction que les oppositions à venir, cet été face aux nations de l'élite, représenteront une étape cruciale pour que le développement de son sport demeure exponentiel en Estonie.

Après avoir stagné en Division B, l'Estonie va jouer sa chance à fond dans le Groupe B avec la Pologne, le Monténégro, la Serbie et la Suisse pour une place à l'EuroBasket Women 2013 en France, une opportunité qui suscite une réelle excitation pour les joueuses et l'encadrement technique de la sélection nationale.

« C'est une occasion en or pour notre équipe » a expliqué Kast.

« Pas uniquement pour nous confronter au plus haut niveau mais aussi pour accumuler une expérience précieuse, qu'elle qu'en soit l'issue. »

« Personnellement je suis très impatiente de me frotter à quelques unes des meilleures joueuses intérieures du moment. »

« Jouer contre ces équipes relèvera forcément le niveau de notre équipe nationale, » a-t-elle continué,

« En espérant qu'au bout du compte, il y aura de plus en plus de personnes qui s'intéresseront au basketball féminin en Estonie. »

« Ces deux dernières années nous n'avions pas l'expérience nécessaire pour jouer ce genre d'équipes, alors cette fois, le repérage des adversaires sera un facteur clé pour les affronter avec succès. »

« Au vu des très bons résultats réalisés par plusieurs équipes de notre Groupe lors de l'EuroBasket Women en Pologne, il est évident que la tâche sera loin d'être une facile. »

 

13. Jekaterina Tsötsa (Estonia)
13. Jekaterina Tsötsa (Estonia)

La Suisse est certainement l'adversaire le plus abordable pour l'Estonie, notamment puisqu'ils sortent également de la Division B, aussi Kast est entièrement dédiée à l'objectif d'être aussi compétitive que possible à chaque match.

« Pour nous, la Suisse est un adversaire un peu plus familier que les autres équipes car nous les avions affronté dans notre groupe les deux étés précédents, »

« Quoi qu'il en soit nous devons être prêtes, et aussi compétitives que possible, quelque soit l'adversaire, »

« Je pense que cet été il sera très difficile de dire quel adversaire va être 'difficile', 'impossible' ou une victoire 'facile'. »

« Ceci étant dit, nous respectons toutes les équipes et n'attendons rien d'autre qu'une bataille acharnée à chaque rencontre. »

 

Selon Kast, l'un des aspects fondamentaux sera de conserver un niveau de performance élevé à moyen et long terme, et s'assurer que ce sport féminin continue à se développer.

« Je pense qu'il est très important de jouer au plus haut niveau pour une nation, notamment pour le développement de jeunes espoirs talentueuses en Estonie, qui commencent seulement à obtenir un peu de reconnaissance à l'international. » a ajouté Kast.

« Bien sûr ce sera long de combler l'écart avec les autres nations, peut-être plusieurs générations, mais je ne crois pas que cela soit impossible. »

« Honnêtement, je pense que nous sommes vraiment sur la bonne voie pour combler cet écart »

« La taille d'un pays a certainement une influence sur sa faculté à devenir une grande nation de basketball féminin, notamment par rapport aux championnats nationaux qui sont plus petits et moins compétitifs. »

« Mais je crois que bien d'autres facteurs interviennent ici, »

«Prenez la culture par exemple. Le basketball féminin n'a jamais été très populaire en Estonie, mais si vous comparez avec sa popularité dix années auparavant vous verrez une énorme différence. », a-t-elle continué,

« Avec l'augmentation de la popularité et de l'intérêt autours de ce sport au niveau national, une plus grande quantité de talents émergent dans le pays. »

 

« Le groupe actuel des joueuses sera chargé de porter le flambeau pour les prochaines années, ainsi que quelques unes de ces jeunes joueuses qui ont attiré l'attention de Kast et qui devraient aider considérablement les performances de la sélection estonienne dans le futur. »

« Je suis heureuse de dire qu'il y a plusieurs jeunes espoirs estoniennes qui ont une chance de nous donner un sérieux coup de main cette année. »

"L'une d'entre elle est l'intérieure, Maaja Bratka, qui vient de finir sa saison en Grande-Bretagne, avec à la clef le titre de meilleure joueuse. ».

« Je pense aussi que l'une des leaders de notre équipe, Viive-Kai Rebane, qui obtiendra cette année son diplôme de l'Université de Binghamton, aura un rôle majeur à jouer, »

« Je pense que ces deux joueuses ont un avenir brillant devant elles. »

 

Pour autant, que peuvent attendre les fans de basketball féminin du style de jeux qui sera pratiqué l'été prochain par la sélection nationale estonienne ?

«Il est difficile de coller une étiquette sur le style de jeu de notre équipe. » a expliqué Kast

« Je pense que cela s'explique car nous sommes une jeune équipe, pour la plupart composée de joueuses d'avenir qui évoluent la plupart du temps à l'étranger. »

« Et chaque année, j'ai remarqué que l'une ou l'autre des joueuses revient transformée, plus forte et plus intelligente dans le jeu, ce qui améliore naturellement le jeu de l'équipe dans son ensemble. »

« Je pense que nos succès futurs devront s'appuyer sur notre jeu collectif, avec la bonne alchimie que nous avons développés, et la nécessité de travailler la défense. »

« Je pense que, cet été, si nous jouons avec une défense solide, de grandes choses vont se produire »


RELATED NEWS

20 après, l'Espagne de nouveau championne d'Europe30.06.2013
Sancho Lyttle MVP de la compétition, le 5 Majeur du tournoi30.06.2013
Marina Maljkovic : "J'espère que le basket féminin en Serbie grandira"30.06.2013
Boris Diaw : "C'est super ce que font les Bleues"30.06.2013
La Turquie, médaillée de bronze de l'EuroBasket 201330.06.2013
Jean-Pierre Siutat : "La plus belle des récompenses, ce sont ces moments d'émotion"30.06.2013
L'Espagne et la France en quête d'or30.06.2013
Pierre Vincent : « Faire face à ses responsabilités »30.06.2013

Advertisement

CNDSbwinChampionINTERSPORTmoltenPEAKTISSOTTURESPANAAeroSvitFrance Olympique